• +00 (216) 22 605 011
  • contact[at]dune-esthetique.com

reduction mammaire

reduction mammaire Si les poitrines opulentes sont très souvent l’objet de fantasmes masculins, il n’en demeure pas moins qu’elles peuvent surtout être sources de problèmes pour les femmes qui doivent les porter et les supporter. En effet, le poids que peut représenter des seins trop gros pour une femme menue entraine des problèmes de santé, parfois très importants. Le dos est touché gravement. De plus, le volume imposant de tels seins interdit tout passage d’air entre les seins, et les risques de macération , mais aussi dans le pli naturel grandissent. Sans compter qu’il faut également supporter le regard des autres, parfois condescendant, parfois moqueur, parfois pervers… Heureusement la chirurgie esthétique des seins ne se limite pas à faire gonfler les poitrines. Elle intervient également pour les réduire, le cas échéant. C’est ce que l’on appelle tout simplement une réduction mammaire. Avant d’opérer à une réduction mammaire, les consultations préalables permettront de quantifier exactement quelles sont les proportions de cellules graisseuses et de glande mammaire. Car cette surcharge volumique et pondérale peut être liée à ces deux facteurs. Chaque cas est unique et la détermination de la proportion de chaque masse est prépondérante.

Avant propos:

Les motivations, derrière la volonté de réaliser une chirurgie esthétique des seins sont multiples, en effet, il peut s'agir d'un défaut d'ordre naturel, un complexe psychologique, un accident de la vie, un relâchement cutané, un processus de vieillisse, une grossesse, un surpoids engendré par des seins trop gros et les douleurs inhérentes dans la colonne vertébrale, une harmonisation générale des lignes du corps ou la simple volonté de changer de poitrine pour répondre à un besoin personnel.

En réalité, la chirurgie ne se limite pas aux stricts critères de séduction via un plus beau décolleté, puisqu'elles peuvent venir en aide psychologique des patientes par l’intermédiaire de la chirurgie.

Définition

reduction mammaire: chirurgie esthétique qui vise à réduire le volume des seins, corriger la ptose ainsi que l’asymétrie éventuelle en vue d’avoir des poitrines en harmonie avec la morphologie de la patiente prenant la forme de deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés et remodelés.

Dans cette perspective, l’hypertrophie se définie par rapport à un important volume de la poitrine en comparaison avec la morphologie, qui, associé à l’affaissement des poitrines et parfois à un certain degré d’asymétrie, aura comme conséquence des douleurs au niveau du cou, des épaules et du dos. De plus, I’hyertrophie est la cause aussi d’un retentissement psychologique notable.

Ainsi, l’intervention chirurgicale de réduction à pour but de réduire le volume mammaire, la correction de la ptose et d’une éventuelle asymétrie, en vue d’obtenir des seins harmonieux .

Profil de candidats pour cette intervention :

reduction mammaire

Alors que beaucoup de femmes, veulent améliorer vos seins pour des raisons esthétiques, d'autres veulent les réduire. Il ya des femmes, qui sentent leurs poitrines trop grosses .

La réalisation d’une chirurgie esthétique de reduction mammaire, est préconisée pour les femmes présentant la poitrine lourde, flasque et souffrant d’une gêne .

Il s’agit, de femmes qui souffrent de mal chronique au cou et de maux de dos à cause du poids lourd qu'ils ont à supporter .

Avant l'opération:

Dans une première étape, la patiente doit effectuer un habituel bilan préopératoire, un examen radiologique de type mammographie avec échographie sur ses seins .

Il est vivement recommandé, d’arrêter le tabac au moins un mois avant et un mois après l’intervention, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant l’intervention.

Opération mammaire:

Le principe de la chirurgie consiste à réalisé une ablation du tissu en excès. Le praticien plasticien, conserve un volume en harmonie avec la silhouette de la patiente et conforme à ses désirs.

Ensuite, il adapte l’enveloppe cutanée ce qui lui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et un bon galbe . Les berges de la peau ainsi découpées, sont alors suturées. En fait, ces sutures sont à l’origine des cicatrices.

Face à une hypertrophie et une ptose modérées, il est possible de pratiquer une méthode verticale permettant d’éliminer la cicatrice transversale dans le sillon sous-mammaire et de réduire la rançon cicatricielle à ses composantes péri-aréolaire et verticale.

Dans la salle d’opération, chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre, qu’il adapte à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats.

Le principe générale de cette procédure, consiste à ce que le plasticien commence par enlever les tissus qui seront examinés au microscope dit «histologique» dans un laboratoire spécialisé, avant d’adapter l’enveloppe cutanée en faisant retirer la peau en excès pour pouvoir assurer sa bonne tenue ainsi qu’un bon galbe des nouvelles poitrines. Enfin, le chirurgien pratique un pansement modelant ainsi que des bandes élastiques en forme de soutien-gorge. L’opération, peut durer de 2 à 4 heures selon l’importance de l’hypertrophie objet du traitement.

Anesthésie et hospitalisation:

Une telle technique, est effectuée sous anesthésie générale lors d’une durant hospitalisation de 1 à 6 jours.

Suites opératoires:

reduction mammaire tunisie

Si les douleurs de l’intervention relative à réduction mammaire sont minimes, le gonflement et les bleus sont très fréquents ainsi qu’une gêne lors de l’élévation des bras. Un soutien-gorge, est mis en place durant un mois . A la sortie de la clinique, il faut envisager un arrêt de travail de 8 à 21 jours et attendre entre 1 et 2 mois pour pouvoir reprendre une activité physique complètement normale.

Résultat:

Le résultat de l'opération esthétique de réduction mammaire, ne peut étre considéré comme définitif qu’un an après l’intervention. Il convient d’attendre le délai nécessaire à l’atténuation des cicatrices. . Le sein opéré est un sein qui reste naturel et sensible, notamment aux variations hormonales et pondérales.

Au-delà de l’amélioration locale, cette opération a en général un retentissement favorable sur l’équilibre du poids, la pratique des sports, les possibilités vestimentaires et l’état psychologique.