• +00 (33) 6 17 76 26 20
  • +00 (216) 22 605 011
  • contact[at]dune-esthetique.com

Chirurgies intimes

Chirurgies intimes: Présentation générale

La chirurgie esthétique intime, a été initiée 15 ans auparavant au profit des hommes, puis elle s’est développée pour les femmes, et dont les opérations ne cessent de progresser en efficacité et en précision.

Pour une femme, la chirurgie esthétique intime comprend la nymphoplastie, les réfections d’hymen, ainsi que les chirurgies vaginales comme le rajeunissement de la vulve, ou et l’injection du point G.

Les patientes concernées par de telles interventions ont à l’instar d’une gêne fonctionnelle, une morphologie entrainant un complexe et un obstacle à la une vie sexuelle épanouie. Ainsi, le recours à la chirurgie esthétique permet de se mettre en confiance et lève en soi une barrière.

Il s’agit, de toute femme motivée pour une réparation après un traumatisme périnéal comme un accouchement, ou des mutilations sexuelles.Parfois, la pudeur empêche ces femmes de consulter un praticien plasticien, alors que ce soit dans leur vie personnelle et sexuelle, ou dans leur vie quotidienne, la gêne est majeure et peut les priver d’une activité sportive, ou d’une vie sexuelle épanouie. Il peut s’agir aussi, de jeunes femmes qui s’interrogent sur la normalité de leur sexe.

Pour les hommes, les deux procédés les plus fréquents sont préconisés par des hommes dont la taille du pénis est normale, et optant pour un grossissement pénien, et des hommes dont la taille du pénis est presque normale, ou légèrement inférieure à la normale, et optant pour un grossissement ou un allongement du pénis.

En pratique, il existe deux interventions distinctes du pénis permettant de l’augmenter ou de l'allonger.

La première opération d’augmentation du diamètre pénien, consiste à prélever de la graisse du ventre ou des hanches qui sera transférer sous la peau du pénis, à l’aide d'une greffe de tissu graisseux. En fait, le prélèvement de la graisse s’effectue par le biais d’une d'une petite ouverture de 2 millimètres dans le pubis. Le prélèvement, se pratique par une canule de 2 millimètres.

La graisse, est recueillie et transférée dans une centrifugeuse qui sélectionne les bonnes et les mauvaises cellules graisseuses, qui seront conservées et transférées dans des seringues.

Quant à l’intervention d’allongement du pénis, elle est composée d'une partie visible traitant le pénis externe, et une partie cachée fixée au pubis par le ligament suspenseur.

Le praticien plasticien, réalise une incision pubienne de quelques centimètres à travers laquelle il va inciser les ligaments, en vue d’extérioriser un segment de pénis interne.

a fragilité de l'intimité, nécessite parfois le recours à des chirurgies de nature esthétique ou réparatrice, qui peu à peu de l'ombre. En effet, la réduction des petites lèvres ou la nymphoplastie constitue une chirurgie esthétique, ou d'ordre réparatrice, à savoir, la réparation des dommages de l'excision, celle de l'orgasme tels que l'amplification du point G, l'orgasme sur simple déclic ou la cherche femmes en quête d'orgasme, et des problèmes gynécologiques enfin, comme les descentes d'organes ou prolapsus, les fibromes utérins, l'endométriose ainsi que les cancers de la femme. En effet, les chirurgies intimes on trait à tout ce qui touche le vagin, et adoptées aux patientes souffrantes d'une gêne fonctionnelle, une morphologie entrainant un complexe et un obstacle à une vie sexuelle épanouie dans certains cas. La remède, prenant la forme de chirurgies esthétiques, permet de mettre les patientes en confiance, et lève en soi une barrière.

Cependant, il faut signaler, que les chirurgies esthétiques intimes sont aussi adoptées aux hommes malgré qu'elles soient peu sollicitées. Elles font référence, à l'allongement du pénis en tant que techniques réparatrices, les accidents sexuels, la maladie de La peyronie, ou le phimosis.